Pièce des Rhétos 2019
Le Théâtre Ambulant Chopalovitch
De Lioubomir Simovitch
Mise en scène : Hugues Chamart

Avec Yacine Benabdelouahed, Marie-Aimée Brière de l’Isle, Clément Cerny, Léonard Fontaine, Paul Gatez, Héloïse Héroufosse, Victoria Lepourcq, Amélie Murgo, Fulden Mustafa, Lara Obee, Mathilde Piret, Thibault Prévost, Oriane Roels, Jean Schellekens, Margaux Soccio, Manon Tondeur, Zoé Truyens, Suzanna Yurkiewicz

Assistantes : Angèle Coszach, Margaux Flamand, Solène Godin, Marie-Alix Govaerts, Julia Ialiprete

Régie : Antoine Hauret, Louis Maréchal

Décor : Claire Blanquet, Juliette Callens, Emma Daffe, Heien Ngaoma, Nora Ruhumuliza, Mariame Traore

Conseillères costumes : Héloïse Héroufosse, Manon Tondeur

Musicienne : Noémie Nemry

Affiche : Lili Bartos et Sacha Vandenabeele

Photos : Maria Mitkov

Vidéo : Paula Grajal

Budget : Quentin Boulanger, Léa Van Calster, Solène Godin

Maquillage : Charlotte Bourgeois, Clara-Maria Cazzola, Eloïse Delcourt, Maëlle Gavroy, Ingrid Ngayubwiko, Chloé Lebrun, Amandine Noël, Auriane Remezo, Marie Rousseau

Billetterie : Esther Bartos, Lili Bartos, Zara Chekoiav, Aurélia Coltellaro, Kanelle Jamart, Andrea Maira, Shawn Lemaire, Enola Robbe, Adèle Vandenborre

Bar : Calysta Collard, Louise Cupa, Iana Curatolo, Justine Dehon, Florian Druart, Lihsin Hong, Alexandre Letellier, Gaylor Letor, Loïck Morcrette, Louise Paturiaux, Claire Sneesens, Alexis Wambach, Martin Zoppé

L’action de la pièce se situe en Serbie occupée par les Allemands en 1942, mais ce qu’elle raconte est universel. Une histoire d’oppresseurs, d’opprimés, de comédiens, de potence, de fleurs et de citrouilles. C’est l’histoire de femmes et d’hommes cohabitant dans un village bordé d’une rivière où plane un silence de guerre et d’ambitions broyées. La peur règne. Les comédiens d’une petite troupe de théâtre ambulant s’installent dans ce bourg occupé pour répéter et jouer.

Deux mondes vont alors se confronter, la violence et les utopies.
La pièce de Lioubomir Simovitch pose la question de la nécessité et du rôle du théâtre face à la souffrance d’une population en guerre. Définissons-la comme une fable sur l’utilité ou l’inutilité du théâtre dans un monde dominé par la réalité toujours cruelle et violente. Le théâtre ne gagnera jamais les guerres, mais il peut contribuer à changer le monde.
____________________

Les représentations se déroulent du 20 au 23 mars, à 20h. La dernière représentation, le 24 mars, commence un peu plus tôt, à 19h.

Réservations (à partir du 11 mars) :
– Sur place : lundi, mardi, jeudi et vendredi – dans le hall d’accueil du Collège.
– Par téléphone : 065/40.12.50 (téléphoner pendant les heures de cours, 8h30-15h20)

Entrée : 11€
Prévente : 10€
Pour les étudiants : 7€

Centre Scolaire Saint-Stanislas – Salle Agora
Rue des Dominicains, 15 – Mons